Le bureau, espace trop organisé, presque figé semble ne pas vivre au rythme de son usager. Le néoprène apporte un îlot, un désordre, une souplesse sur cette surface guindée. Le néoprène produit naturellement des plis sans cassures, de protubérances qui génèrent des courbes et des contre courbes. L’envie nous prend d’aller fouiller, chercher, ranger dans ces creux. C’est pourquoi il permet d’organiser son bureau librement en utilisant les espaces vides pour les petits objets qui n’ont pas de place attribuée par le bureau.

Ces plis nous rappellent un paysage vallonné, avec différentes altitudes pour différents usages. Le néoprène a un pouvoir auto-structurant, il semble flotter sur le bureau, et tenir par lui même.

Workshop Néoprène en partenariat avec les M studio, conception et prototypage.